Actualités

Evenements à venir

Opportunités

  • Dans le souci d’aider les jeunes chercheurs à finaliser leurs recherches, le CELHTO lance un appel à candidatures pour une bourse ouvert aux étudiants de Master ou en en thèse pour réaliser un séjour de recherches d’un mois, en juin 2016 au CELHTO:

Telecharger l'appel à candidature (Anglais et francais)
Telecharger le formulaire à remplir
Download application form here

  •  Appel à contribution en vue de la publication du deuxième numéro de la revue "Cahiers du CELHTO"
  • Le CERDOTOLA – Centre international de recherche et de documentation sur les traditions et

les langues africaines annonce la vacance du poste de Chef de département scientifique

  • Recrutement d'un "Senior Policy Officer (African Languages) pour le compte du CELHTO. Telecharger l'annonce
  • Recrutement d'un "Senior Policy Officer Information-Conservation" pour le compte du CELHTO. Telecharger l'annonce
  • Appel à contributions pour la publication sur le thème « Année des Droits de l’Homme, avec une attention particulière pour les Droits des Femmes » Telecharger (pdf)

BOURSE DE RECHERCHES POUR ÉTUDIANTS DE TROISIÈME CYCLE

Attribution de la bourse CELHTO Etudiants 2016:

Le jury de la bourse, après délibération ce jour du 27 mai 2016 au CELHTO, a attribué la bourse de cette année à Mme BRIDA Adeline, de nationalité ivoirienne, inscrite en Master II de Lettres Modernes option Littérature orale à Université Félix Houphouët Boigny d’ Abidjan en Côte d’Ivoire. Son sujet de recherches est: Fonctions du proverbe dans la société traditionnelle : le cas des Bété.

Télécharger l'avis

Participation du CELHTO au colloque de la filière des arts du spectacle, a l’Universite Abdou Moumouni de Niamey au Niger

M. Gnaléga Benjamin, Chargé des programmes du CELHTO, a participé au colloque de l’Université Abdou Moumouni sur le thème suivant : « Quelle place pour l’art et l’artiste dans l’enseignement en Afrique ? Formation, Création, Valorisation » avec le partenariat du CELHTO. Ce colloque, qui s’est tenu les 10 et 11 février, à l’Université Abdou Moumouni a rassemblé des experts venus du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de France, de Guadeloupe et du Burkina-Faso  et a été une nouvelle occasion, pour les experts des arts, de réfléchir sur les thématiques suivantes :
-    Peut-on/ doit-on enseigner l’art dans les établissements d’enseignement ? Pourquoi ? Comment ? Pour qui ? Par qui ? Quelle place pour les artistes dans l’université ?
-     Profession artiste : quelles formations ? Pour quels métiers ? Quels débouchés ? Quel rôle dans le développement économique, social et culturel ? Quel rôle dans le rayonnement national à l’intérieur et dans le monde ?
-     L’art un enjeu sérieux face à la mondialisation : patrimoines, études/ recherche, création, circulation des biens culturels ;
-     La recherche en art en Afrique, un champ à investir : instituts, laboratoires, écoles, fondations, réseaux, thèses de recherche, thèses de création…
-     L’art et la culture pour tous : un droit à la pratique artistique, le droit d’accès aux œuvres.
         Les interventions introductives et débats autour de ces thématiques ont démontré la vitalité des arts en Afrique et l’importance, pour les politiques africains, d’en faire de véritables adjuvants à la richesse économique nationale. M. Gnaléga a évoqué, pour sa part, toutes les initiatives qui ont déjà été prises par l’Union africaine par rapport au nécessaire lien entre la culture et l’éducation. Il a donc fait cas des déclarations, résolutions et recommandations de l’Union africaine sur la thématique.

Participation du CELHTO au colloque de l’IRSH

M. Gnaléga Benjamin, Chargé des programmes du CELHTO a pris part, du 1er au 03 décembre 2015, au colloque organisé par l’Institut de Recherches en Sciences Humaines (IRSH) sur le thème suivant : les sciences humaines et sociales et le défi du développement. Ce colloque était doublé d’une Table ronde sur  les regrettés Diouldé Laya, Sidikou Arouna Hamidou et Boubé Gado, figures marquantes de la recherche au Niger.

Mission du Coordonnateur à Alger, Algérie

reunion AlgerLes 2 et 3 décembre 2015, le Coordonnateur du CELHTO participe, à Alger en Algérie, au séminaire sur les initiatives de développement dans le Sahel et perspectives de mise  en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation coorganisé par la Commission de l’UA (CUA) et le  ministère algérien des Affaires étrangères, la Mission de l’UA pour le Mali

Fin de l'Atelier "Jeu et oralité dans les sociétés à tradition orale"

familleLes 1er, 2 et 3 octobre 2015, s’est tenu à Niamey, dans la salle Alfa SOW du Centre d’études linguistiques et historiques par tradition orale (CELHTO), un colloque international sur le thème « Jeu et oralité dans les sociétés à tradition orale ». Parrainé par le Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’Innovation du Niger, M. Asmane Abdou, cette rencontre scientifique international, a été co-organisé par le CELHTO et le Réseau « Langage, argumentation et cognition dans les traditions orales » (LACTO). Télécharger le rapport (pdf)

Conférence de Mme Aminata Traore au CELHTO

Dans le cadre des activités s’inscrivant dans l’animation scientifique du CELHTO, Mme Aminata Dramane Traore a donné une conférence le jeudi 27 août 2015, de 10h00 à 13h00 dans la salle de conférences Alfa Ibrahim Sow du Centre.  Cette rencontre intitulée « Le Manifeste des mères sociales » fut l’occasion pour le nombreux public d’écouter la célèbre altermondialiste, par ailleurs ancienne Ministre de la Culture du Mali, sur sa création littéraire, son engagement politique et militant, son combat pour les femmes et son panafricanisme. Ce fut aussi l’occasion d’échanger librement avec elle sur toutes ces questions d’une brûlante actualité.
Télécharger le texte de son intervention

Participation du Coordonnateur au colloque international du CERDOTOLA 2015

image cerdotolaDu 18 au 21 juin 2015, Monsieur TUBLU Komi, Coordonnateur du CELHTO a pris part, à Yaoundé, au Cameroun, au colloque international du Centre International de Recherche et de Documentation sur les Traditions et les langues Africaines (CERDOTOLA) sur le thème  « l'Afrique à la recherche d'un développement culturellement soutenable: place et rôle des traditions dans les dynamiques contemporaines d’émergence».

Le Coordonnateur y a présenté une communication intitulée « L’action du CELHTO dans la promotion des traditions africaines ».

Le Celhto à la rencontres itinérantes des arts de la parole et du langage (RIAPL)

En marge des ‘’Rencontres itinérantes des arts de la parole et du langage (RIAPL)’’ tenues à Dolésie (RC) du 03 au 11 Juin 2015, une équipe du CELHTO composée de MM. TUBLU KOMI N’kegbe Foga, Coordonnateur du CELHTO, Benjamin GNALEGA, chargé des programmes culturels, Nicaise NNA NDONG OLUI, chargé de l’Administration et des Finances, a rendu une visite de courtoisie au Préfet de Dolisie M. Jean Pierre HEYKO-LEKOBA, le Mardi 09 Juin 2015. A noter que l’audience s’est déroulée en présence du Promoteur du RIAPL.

Le CELHTO au quatrième congrès culturel panafricain

PACCDu 25 au 27 mi 2015, le Coordonnateur du CELHTO a participé au quatrième congrès culturel panafricain (PACC4) organisé  à Johannesburg en Afrique du Sud par l’Union Africaine sur le thème : «L'unité dans la diversité culturelle pour le développement de l'Afrique ». M. Tublu y a présenté une communication intitulée " La Commission de l’Union Africaine et la promotion des industries culturelles et créatives".

MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE DE LA COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE DR NKOSAZANA C DLAMINI-ZUMA, À L'OCCASION DE LA 52e JOURNÉE DE L'AFRIQUE

Chers Africains du continent et de la diaspora

Chers amis et partenaires de par le monde

En cette occasion où nous marquons le 52e anniversaire de la naissance de notre organisme continental que nous aimons tous, j'ai laissé honneur de vous souhaiter une Journée de l'Afrique heureuse et enrichissante. Cette année, cette célébration arrive un moment l'union africaine célèbre les 13 ans de sa transformation à partir de l'organisation de l'unité africaine. En effet, nous avons transformé une organisation qui poursuivait la lutte pour libérer le continent et sauvegarder l'indépendance des États africains pour en faire une organisation qui facilite notre œuvre vers la création d'une Afrique unie, prospère et pacifique.

Le thème de la présente année, « Autonomisation et développement de la femme vers  la réalisation de l'Agenda 2063 de l'Afrique », est une reconnaissance de la lutte menée pendant des siècles par les femmes africaines et les femmes de la diaspora contre l'esclavage et la discrimination raciale et sexiste en faveur de l'émancipation de notre continent et celle des hommes et des femmes africains partout.

Les femmes et les filles continuent de jouer des rôles cruciaux - rémunérés et non rémunérés - au sein de leurs familles, leurs communautés, leurs pays et leurs régions, qui ont un impact direct sur les économies et les sociétés.

Subscription

Sondage

Les traditions orales peuvent elles contribuer au developpement de l'Afrique?:

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateurs et 0 invités en ligne.