Actualités

Evenements à venir

16 septembre 2014 : Cérémonie hommage au doyen Dioulé LAYA, Directeur du CELTHO de 1977 à 1997 décédé le dimanche 27 juillet dernier, à l'âge de 77 ans.

 

24-26 septembre 2014 : Colloque international « Le rôle des sources orales dans la rédaction de l’Histoire générale de l’Afrique», Ouagadougou, Burkina Faso.

 

Télécharger l’argumentaire du colloque

 

****************************------------------***************************************

Visite de M. Olawale Maiyegun, Directeur des Affaires Sociales de la Commission au CELHTO

Le Directeur des Affaires Sociales de la Commission de l’Union Africaine, en déplacement au Niger,  dans le cadre de la réunion de lancement de la campagne de lutte contre le mariage des enfants en Afrique, a tenu à rendre une visite marquée au CELHTO. Il faut préciser que le CELHTO est directement rattaché à son département.

Le CELHTO a bénéficié du déploiement du Programme des Jeunes Volontaires de l'Union Africaine (AU-YVC)

A l’instar des autres grandes institutions internationales, la Commission de l’Union africaine a mis en place le Programme Jeunes Volontaires de l’Union Africaine (AU-YVC).

Lancé en décembre 2010, AU-YVC est un programme de développement qui recrute des jeunes volontaires de 18 à 30 ans d’origine africaine et de la Diaspora  possédant des profils académiques et professionnels variés destinés à être répartis au sein des organes de l’Union Africaine et des Communautés Economiques Régionales dans le cadre du renforcement des capacités des jeunes cadres.

 Le site www.africa-youth.org donne plus d’information sur ce programme.

C’est dans ce cadre que Mme GOUEM Gninta Christelle Elodie, de nationalité burkinabé, juriste/diplômée en Gouvernance et Management Public de l’Université Senghor d’Alexandrie  vient de prendre poste au CELHTO le 18 novembre  2014, devançant ainsi un certain nombre d’autres jeunes qui la suivront dans les prochains jours.

Le Coordonnateur et l’ensemble du personnel lui souhaite la bienvenue.

Mission officielle du Coordonnateur à Lomé au Togo

Le Coordonnateur du CELHTO, Monsieur TUBLU Komi était en mission officielle à Lomé au Togo du 24 au 29 novembre 2014 où il a participé du 26 au 28 novembre  à la réunion des directeurs du patrimoine culturel  des pays de la zone CEDEAO organisée par le Département  de l’Education, culture et science de la Technologie de la Commission de la  CEDEAO sur « l’inventaire général, la sauvegarde et la valorisation du patrimoine culturel en Afrique de l’Ouest ». Les travaux ont permis, pendant trois jours, de faire l’état des lieux de l’inventaire dans les différents pays et d’adopter un plan stratégique visant à harmoniser le processus d’établissement de l’inventaire des biens du patrimoine culturel dans les Etats membres.

 

«ROLE DES SOURCES ORALES DANS LA REDACTION DE L’HISTOIRE GENERALE DE L’AFRIQUE: 50 ANS APRES »,

HGALe colloque organisé par le CELHTO du 24 au 26 septembre 2014 s’est ouvert  le mercredi 24 septembre  2014, à 10 H, sous le patronage de M. le Représentant de M. Ministre  de la Culture et du Tourisme du Faso, M. Jean-Claude DIOMA, Secrétaire général de ce Ministère, à la salle de conférences de l’Hôtel PALM BEACH de Ouagadougou.

 

Ont pris part à ces travaux  une trentaine de chercheurs venus d’Angola, du Bénin, du Cameroun, du Congo Brazzaville, du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire, du  Gabon, du Ghana, de Mozambique, .du Niger et du Togo, ainsi que les institutions suivantes : UNESCO, ACALAN (Académie Africaine des Langues), CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), CERDOTOLA ; OCPA (Observatory of Cultural Policies in Africa), CERAV (Centre Régional pour les Arts Vivants en Afrique)  et plusieurs institutions universitaires africaines.

Le rapport dudit atelier sera bientôt disponible en telechargement ici !

Visite du Coordonnateur à l’Académie Africaine des Langues(ACALAN) à Bamako au Mali, du 23 au 28 aout 2014

ACALANLe Coordonnateur du CELHTO a effectué une mission de travail à l’Académie Africaine des Langues(ACALAN) à Bamako au Mali, du 23 au 28 aout 2014.

Tout comme le CELHTO, l’ACALAN  est un bureau régional de l’Union Africaine et les deux institutions se partagent la responsabilité de promouvoir la culture africaine sous différents aspects et  ne pourront mieux assumer leurs responsabilités que s'elles se concertent sur les sujets d’intérêt commun. Cette visite fut l’occasion d’avoir des séances de travail avec le Pr. Sozinho Francisco Matsinhe,  Secrétaire Exécutif de l'ACALAN et son équipe, d’échanger avec eux sur les objectifs partagés des deux institutions, de partager des expériences et des bonnes pratiques, de définir ensemble les axes de collaboration et de partenariat.

Séminaire autour du thème : « ASPECTS DU PATRIMOINE CULTUREL AFRICAIN. »

photo familleLe CELHTO, Centre d’Etudes Linguistiques et Historiques par tradition Orale,  a organisé à Niamey du 23 au 25 juillet 2014, un séminaire sur le thème « ASPECTS DU PATRIMOINE CULTUREL AFRICAIN. »

Ce séminaire qui s’est tenu dans les locaux du CELHTO a crée un espace d’échanges d’expériences sur la problématique de la conservation et de la valorisation du patrimoine culturel africain,  au travers de cas et de contextes précis.

Il a ainsi regroupé pendant trois (3) jours non seulement des chercheurs et professionnels de la culture de divers pays à savoir : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger et le Togo, mais aussi d’éminentes personnalités au nombre desquelles,  des membres du Gouvernement nigérien et des ambassadeurs accrédités au Niger.

- Telecharger la note conceptuelle

- Telecharger le rapport final

Deces du Doyen Djoulde Laya

Le CELHTO a été lourdement attristé par le décès de M. Djouldé Laya, socio ethnographe, Directeur du CELHTO de 1977 à 1997. Il a tiré sa révérence, le dimanche 27 juillet dernier, à l'âge de 77 ans. Depuis sa retraite en 1998, M. Djouldé a continué d’assister le CELHTO et plus particulièrement les étudiants et chercheurs qui fréquentaient le Centre.

Il a eu à mener des recherches dans divers domaines des sciences sociales  et a réalisé plusieurs travaux notamment dans le domaine de la collecte, de la transcription et de la traduction de la tradition orale des différents groupes ethnolinguistiques de notre pays, en particulier en pays zarma-songhaï, haoussa et peul. Ainsi plusieurs centaines de bandes sonores sont enregistrées et déposées au Service audiovisuel (SERVA) de l'IRSH. Djouldé a aussi travaillé aux côtés d'autres personnalités qui partagent avec lui, la passion des études africaines. On peut citer entre autres le président Boubou Hama, Jean Rouch, le prof André Salifou, Louis Vincent Thomas, Abdoulaye Bara Diop, Greenberg, Georges Balandier, etc.

Le CELHTO lui rendra très prochainement les hommages à la mesure des œuvres qu’il a pu accomplir pour le rayonnement du Centre.

Qu’il repose en paix !

 

Visite du Coordonnateur du CELHTO a la Mission Residente de la BOAD au Niger

visite boadDans la matinée de ce mercredi 13 aout 2014, le Coordonnateur du CELHTO, Monsieur Tublu Komi a effectué une visite de courtoisie et d’échanges à la Mission Résidente de la Banque Ouest Africaine de Développement (BAOD) au Niger où il a discuté avec le Chef de la Mission Monsieur Amadou Oumar MBALLO.

Les deux responsables se sont présenté leur institution respective et ont échangé sur les possibilités de collaboration qu’elles peuvent avoir.

Visite de la Secretaire exécutive de CADHP au CELHTO

visite au celhtoLe Coordonnateur du CELHTO, Monsieur Tublu Komi a eu ce matin du 12 aout 2014 une visite de courtoisie et d’échanges avec une délégation de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples(CADHP) conduite par son Secrétaire exécutive Dr Mary Maboreke.

Le CELHTO a participé à la deuxième Foire internationale du livre de Niamey

 

Le CELHTO a pris activement part à la deuxième Foire internationale du livre de Niamey (FILN) qui a eu lieu du 17 au 19 avril 2014 au Palais du 29 juillet de Niamey. Le CELHTO a une fois encore exposé ses publications aux nombreux participants et visiteurs de divers horizons. La Foire a pris fin sur une note satisfecit général et plusieurs visites ont été enregistrées tout au long de la Foire.

Subscription

Sondage

Les traditions orales peuvent elles contribuer au developpement de l'Afrique?:

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateurs et 0 invités en ligne.